5 décembre 2022 Stratégie d'ensemble : La décarbonation de la ville au cœur de l’aménagement urbain
Illustration d’ambiance, ViaSilva
Stratégies urbaines
Partager

D’ici 2050, la France s’est engagée dans le cadre des accords internationaux de Paris à atteindre la neutralité carbone. En tant qu’aménageur public, notre mission est d’accompagner les collectivités dans la transition de leur territoire tout en continuant à adapter la ville aux besoins de la société et en garantissant l’accueil de chacun. En 2021, le lancement de plusieurs consultations de maîtrise d’œuvre urbaine a représenté une formidable opportunité pour se réinterroger collectivement sur notre manière d’anticiper et de planifier la transition écologique de la ville à l’échelle globale de la métropole rennaise.

La décarbonation de la ville au cœur de l’aménagement urbain

Entretien avec Antoine Monnerie, Directeur opérationnel et du développement pour Territoires

 

« Notre territoire connaît une forte croissance démographique. Les prévisions de l’INSEE le confirment, il y aura, surtout du fait du solde naturel, 100 000 habitants supplémentaires en 2040. La fabrique de la ville est avant tout une réponse à ce besoin conjuguée aux enjeux dépassant le territoire métropolitain. Le poids carbone de la construction est fort, c’est pourquoi nous avons besoin d’être accompagnés très finement sur ces sujets. On ne le systématise pas mais dorénavant les équipes ont
intégré ou associent des bureaux d’études spécialistes du bas carbone, du réemploi et de l’économie circulaire, etc. C’est une nouveauté par rapport à il y a encore cinq ans.

 

L’enjeu du bas carbone était donc très prégnant mais nous souhaitions également des réponses qui s’inscrivent dans la stratégie territoriale globale. Ce concept de ville-archipel porté à Rennes a toujours sa force et guide notre intervention.

 

Parmi les consultations d’urbanistes lancées, des projets urbains intégrant des sujets de renouvellement urbain. C’est le cas notamment de Coteaux de l’Ille / ZA Nord qui s’inscrit dans la continuité du quartier Beauregard. Mais aussi, dans un tout autre contexte, le campus de Beaulieu (le campus de Beaulieu a été conçu par l’architecte Louis Arretche).

Nous sommes alors mandataire pour la métropole en partenariat très étroit avec les établissements de l’Enseignement supérieur et la recherche. Il s’agit de déterminer comment tirer parti de l’arrivée de la ligne b du métro sur ce secteur pour intégrer le campus au reste de la ville tout en respectant la dimension patrimoniale existante.
Pour le quartier Baud-Chardonnet, conçu par Bernard Reichen (Bernard Reichen a obtenu le Grand Prix de l’urbanisme en 2005) dans les années 2000, nous avions à la fois un contrat qui s’achevait et une question nouvelle d’extension qui se posait en lien avec la mutation du dépôt bus de la STAR. Il y a ici un fort enjeu à maintenir ces fonctions de développement des transports en commun dans la ville pour limiter les émissions de gaz à effet de serre tout en étant compatible avec une fonction résidentielle.

 

Ensuite, nous avons lancé la consultation de ViaSilva dont le contrat avec l’Agence D&A (Bernard Reichen a obtenu le Grand Prix de l’urbanisme en 2005) arrivait à son terme. Nous souhaitions challenger les candidats pour engager une nouvelle dynamique sur ce projet sans compromettre les fondamentaux. L’Agence D&A a été renouvelée sur des ambitions fortes telles que le bas carbone, la préservation des arbres, la gestion des terres mais aussi l’écriture architecturale du projet d’ensemble et les démarches de concertation et de coproduction avec les habitants. C’est un important virage que prend le projet dans sa seconde phase.


Par ailleurs, la commune de Bruz, rentrée au capital de Territoires Publics en 2021, a souhaité être accompagnée pour définir une vision urbaine et une stratégie opérationnelle à l’échelle de la commune avec la volonté de limiter au maximum la consommation des terres agricoles et favoriser le renouvellement urbain. Nous travaillons avec une jeune architecte – urbaniste, Marie Vignot, qui vient de créer son agence Bise, à Nantes. Nous sommes au tout début de la réflexion mais le travail mené représente quelque part le laboratoire de la question métropolitaine. »

Les consultations lancées en 2021

> Rennes :

  • Coteaux de l'Ille / ZA Nord : quartier mixte | LAQ (architecte–urbaniste) / Georges (paysagiste) / Ingerop (BE VRD) / Tribu (BE environnemental)
  • Maurepas-Gayeulles : renouvellement urbain | Atelier Ruelle (architecte-urbaniste-paysagiste) / ORA (BET VRD)
  • Campus Beaulieu : renouvellement urbain | Germe & Jam (architecte-urbaniste) / Caudex (paysagiste) / Mageo (BE VRD) / Alphaville (BE environnemental)
  • Baud-Chardonnet : quartier mixte | Reichen & Robert (architecte-urbaniste) / Osty et associés (paysagiste) / Mageo (BET VRD)

 

> Pacé - ZAC Les Touches : zone d’activités économiques | Id'up (architecte -urbaniste-paysagiste) / Artelia (BE VRD) / Vizea (AMO développement durable)

> Bruz : stratégie urbaine et opérationnelle | Bise (architecte-urbaniste) / ZeppeliN (paysagiste) / 2LM (BE VRD) / Tanit (AMO concertation)

> Cesson-Sévigné, Rennes & Rennes Métropole - ViaSilva : quartier mixte | D&A (architecte–urbaniste) / Sensomoto (paysagiste) / Aubépine (Cabinet expertise arbres) / Artelia (BE VRD) / Terra Innova (BE gestion des terres) / Alto Step (BE bas carbone) / Bellastock (BE économie circulaire et réemploi).

 

Crédits perspective : Illustration d’ambiance, ViaSilva - Un paysage habité productif & ludique © D&A