22 juin 2022 Chevaigné | Un espace de coworking expérimental dans le centre-bourg
L'expérience coworking Chevaigné
Expérimentation
Partager

Le télétravail des champs a-t-il sa place ? Depuis plusieurs années, la commune de Chevaigné est engagée dans une démarche de développement raisonné s’appuyant sur la restructuration de son centre-bourg et la création de nouveaux services et équipements publics. Dans le cadre du projet urbain multisites « Les Trois Lieux », une maison en centre-bourg se transforme en un lieu de coworking expérimental. Nommé « L’Expérience », cet espace de travail partagé est une réponse concrète à des besoins contemporains qui résonnent aujourd’hui d’autant plus fort avec la généralisation du télétravail. Entretien avec Aurélie Chatellier, responsable d'opérations pour Territoires. 

« L’idée de ce projet vient de l’initiative de Sandrine Vincent, maire de Chevaigné, qui est sensible aux changements des modes de travail. Elle a ressenti un vrai potentiel pour sa commune, et ce dès 2019 bien avant les périodes de confinement que nous avons connues.

L’opportunité de créer un espace partagé de travail à Chevaigné permet d’accompagner et d’affirmer l’attractivité de la commune.

C’est aussi une démarche qui fait sens à l’échelle de la métropole. Impulser la création d’un tel lieu, c’est répondre à un enjeu écologique en réduisant ou en décalant les trajets domicile-travail. C’est également une réponse à la question du bien-être en s’adaptant aux évolutions des modes de travail pour rompre avec l’isolement des travailleurs indépendants, créer des synergies nouvelles et favoriser les liens entre les habitants d’une même commune.

La démarche a démarré en 2019. Territoires travaillait déjà sur le renouvellement urbain du secteur centre-bourg. La mairie, en parallèle, a eu l’opportunité de racheter cette maison de patrimoine située juste à côté de l’école publique et du café. Le projet de coworking était un bon moyen d’occuper le lieu tout en laissant le temps à la collectivité de statuer sur son devenir. Dans la mise en place du projet, nous avons d’abord organisé une table-ronde pour prendre la température auprès de professionnels. L’une des conclusions a été de ne pas lancer ce type de projet, même expérimental, sans avoir déjà une petite communauté constituée pour être moteur dans ce lieu. Des personnes intéressées ont tout de suite été identifiées, ce qui a permis de connaître leurs attentes et estimer la pertinence du projet. L’opération a pris en charge les diagnostics techniques de départ considérant que c’était un lieu expérimental pour le centre-bourg. Nous avons accompagné la collectivité pour la création de la charte d’usages, organisé les différentes rencontres au moment de la définition du projet et proposé des temps d’échanges « bilan ».

C’est assez inédit pour nous en tant qu’aménageur. Nous sommes vraiment dans une démarche d’accompagnement de la collectivité. On se rend tout de suite compte en quoi l’expérience menée à L’Hôtel Pasteur est structurante et a déjà un impact dans nos méthodes de faire. La visite réalisée avec les élus a été très inspirante car elle a confirmé qu’il était possible d’impulser cette démarche même dans un lieu qui n’est pas totalement achevé ou neuf. Ce type de projet expérimental peut être risqué mais si ça ne fonctionne pas aujourd’hui, ce sera peut-être le cas demain sous une autre forme. L’objectif est de tester et de s’adapter ».

 

Découvrir la page projet