1 septembre 2017 Requalifier les centres-bourgs : des enjeux et leviers variés
Centre-bourg de L'Hermitage - Manuel Clauzier
Stratégies urbaines
Partager

En déployant son centre-ville vers les quatre points cardinaux, Rennes entend se doter d’un cœur à la hauteur des besoins d’une métropole de 500 000 habitants. Mais la dynamique urbaine touche également chaque commune de la métropole, qui toutes éprouvent le besoin de renforcer leur identité. Car préserver le modèle de «la ville archipel», ce n’est pas fabriquer une périphérie indifférenciée mais distinguer les différents pôles qui la composent. Et quelle stratégie plus efficiente pour maintenir ou renforcer cette différenciation que la (re)qualification des centres-villes et centres-bourgs ? 

Territoires a mené un travail approfondi sur l’espace public, en termes de qualité urbaine, de matériaux employés, de stationnement

 

 

Entretien avec Elisabeth Mazurais, responsable d'opérations chez Territoires

 

"Les opérations de restructuration de centres-bourgs sont encore relativement rares ; nous sommes d’autant plus satisfaits de pouvoir les accompagner lorsque cela fonctionne aussi bien qu’à L’Hermitage ! 

 

#LHERMITAGE

La Zac du Centre aux Mares Noires intègre un périmètre important, représentant environ un tiers de la commune de L’Hermitage avec un secteur en renouvellement urbain autour de l’église et la création d’une nouvelle place avec des commerces en rez-de-chaussée de nouveaux immeubles de logements. La Zac sera clôturée fin 2021.

Elle aura permis la construction d’environ 500 logements, dont 300 sont en construction ou en projet. Les cellules commerciales implantées en rez-de-chaussée place Saint-Avit sont aujourd’hui presque toutes louées. Une des deux dernières, la plus grande, sera occupée par une supérette. Elle viendra compléter l’offre commerciale déjà présente : boulangerie, coiffeur, fleuriste, magasin de vêtements, kebab, cabinet de kiné/ostéo, photographe, crêperie, ainsi que le marché tous les jeudis matin.

Cela a également « boosté » la vente de maisons sur le secteur, des maisons des années 1960 rénovées, isolées par l’extérieur et dont Territoires a pu suivre l’évolutioavec le concours de l’urbaniste de la Zac

 

#CENTRALITÉ

Avant la requalification du centre-bourg de L’Hermitage, il existait quelques commerces qui vivotaient, un peu dispersés. Le projet urbain apporte une nouvelle population : nous souhaitons que cette population profite des commerces du centre-bourg et limite, par conséquent, son usage de l’automobile. Cette place génère des flux importants.

C’est aussi la place où les gens se retrouvent, lors d’événements festifs ou culturels. Territoires a mené un travail approfondi sur l’espace public, en termes de qualité urbaine, de matériaux employés, de stationnement… Nous avons eu de nombreux échanges avec l’Architecte des Bâtiments de France pour que cette place s’insère parfaitement dans le paysage patrimonial de la commune.

 

#LISIBILITÉ

Nous avons donné à la place Saint-Avit une meilleure visibilité, grâce aux jeux de perspectives et d’ouverture sur les rues environnantes. Nous étudions actuellement l’aménagement d’un autre espace public près de la place Saint-Avit pour offrir une vraie lisibilité, avec une partie en plateau. Ce grand espace central valorisera l’église ainsi que la Commanderie, avec la création d’un parvis.

 

#NOYALCHÂTILLONSURSEICHE

A Noyal-Châtillon-sur-Seiche, nous conduisons une Zac multisites dans le centre-ville selon deux objectifs  :

  • structurer le centre-ville en aménageant ses « dents creuses » et en y offrant de nouveaux logements  ;
  • et renforcer l’attractivité commerciale en travaillant sur l’espace public et le stationnement et en accueillant de nouveaux commerces en rez-dechaussée d’immeubles.

Sur l’îlot Appert, deux programmes ont été attribués à des opérateurs immobiliers, dont un accueillera une résidence pour personnes âgées et la seconde des logements aidés et une supérette bio en rez-de-chaussée. Ce commerce sera visible depuis la route départementale et disposera d’un accès direct.

L’opération d’aménagement sera terminée en 2022 (environ 500 logements prévus, 300 déjà livrés). D’ici là, nous travaillerons à renforcer la polarité commerciale du centre-ville de Noyal-Châtillon-sur-Seiche."