1 juin 2019 Rennes, Casalma : réussir l'habitat participatif
Rennes - Casalma - Yohann Lepage
Habitat désirable
Partager

Projet d’habitat participatif, Casalma a été baptisé ainsi par ses « concepteurs-habitants » pour la place qu’il entend occuper rue de l’Alma, dans un secteur qui achève aujourd’hui sa mue tout près du projet urbain EuroRennes.

Casalma, ce sont 9 foyers qui ont réussi à concevoir un projet d’habitat mais aussi un projet de vie résolument ouvert sur le quartier et la ville qu’ils ont choisis. Après 4 ans de dialogue, de montage opérationnel, de chantier et de rendez-vous artistiques, les habitants ont emménagé entre juin et septembre 2018. Retour sur la recette Casalma et ces premiers mois de vie au 108 rue Ginguené.

On a eu la possibilité de concevoir notre intérieur sur mesure.

 

Entretien avec le groupe d'habitants Casalma

 

"Pourquoi notre projet a-t-il vu le jour plus rapidement que la plupart des projets d’habitat participatif ? Sûrement parce que nous avons bénéficié d’un projet cadré dans le temps et dans son budget. On savait où on allait. Nous voulions être en ville, participer à un projet qui mette en oeuvre les principes d’écologie urbaine – en particulier sur les plans social et culturel – favoriser l’intergénérationnel et s’ouvrir sur notre quartier.

 

Selon nous, les freins à ce type de projets qui mêlent l’individuel et le collectif, c’est l’absence d’accompagnement, de suivi. Nous avons bénéficié de l’implication de deux acteurs essentiels : l’aménageur Territoires et l’opérateur Keredes (ex-Habitation Familiale). Ils nous ont soutenu à toutes les étapes du montage administratif et technique mais aussi dans notre volonté de nous ouvrir au quartier, via un projet de web-documentaire (www.rennes-casalma.fr) réalisé par Marion Geerebaert et via la démarche Arty Casalma, des rendez-vous artistiques ouverts à tous, que nous avons organisés durant ces 4 années de projet.

 

Le second ingrédient de la recette a été notre forte motivation. Nous étions au départ 6 foyers, un groupe assez restreint donc. La Ville et l’aménageur nous ont demandé de trouvé 3 foyers complémentaires pour que l’échelle du projet soit cohérente.

 

Le troisième ingrédient : nous sommes très organisés. Nous avons beaucoup travaillé ensemble et il faut dire que nous étions très complémentaires. Le groupe s’est constitué très rapidement, dans un désir d’accueillir l’autre, de le comprendre.

Cette complémentarité, c’est peut-être le dernier ingrédient. Mais il est essentiel. C’est ce qui a fait que nous n’avons jamais eu recours au vote. On a toujours réussi à s’entendre très simplement. Sur le choix des appartements, nous avions chacun émis de voeux. Il se trouve que personne n’avait fait le même choix, la répartition s’est donc faite naturellement.

 

On a vraiment apprécié la qualité de l’accompagnement technique de Keredes et la proximité de Territoires, leur positionnement très bienveillant. On était dans une bonne dynamique et on peut dire qu’on a bénéficié de leur écoute sur le long terme. On a eu la possibilité de concevoir notre intérieur sur mesure. Cela a pris évidemment beaucoup de temps… Mais nous en sommes très contents."

 

Rennes Casalma - Marion Geerebaert
Rennes Casalma - Marion Geerebaert
Rennes Casalma - Marion Geerebaert