10 juin 2022 L'appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) "Maisons individuelles performantes" se concrétise à Chavagne et Laillé
AMI maisons performantes debut chantier Chavagne et Laillé
Territoires
Partager

Lancé en juin 2019, Territoires faisait appel aux constructeurs et aux professionnels de la construction pour leur donner l’opportunité d’expérimenter et de mettre en avant leurs solutions de maisons individuelles à très faible consommation énergétique et faible impact environnemental au travers de l'AMI "maisons individuelles performantes". La démarche se concrétise avec le début des constructions de maisons à Chavagne et Laillé.

 

 

L’AMI « maisons individuelles performantes » : un appel aux professionnels de la construction

En partenariat avec Rennes Métropole et 8 communes de la métropole, Territoires impulse cette démarche dans une logique globale de développement durable et de prise en compte des enjeux liés au changement climatique afin d’anticiper la réalisation de projets innovants voire expérimentaux autour de ces enjeux. L’AMI anticipait en 2019 la future réglementation thermique et environnementale RE2020, préfigurée via le label E+C- intégrant la performance environnementale dans la construction, et s’articulait avec les orientations du Programme Local de l’Habitat (PLH) et du Plan Claimat-Air-Energie Territorial (PCAET) de Rennes Métropole.

 

Les modalités de la consultation fixaient les invariants suivants :

  • Proposer une solution de maison individuelle à très faible consommation énergétique voire à haute performance environnementale.
  • Respecter le prix de cession du terrain fixé par Territoires.
  • Respecter le cahier des prescriptions architecturales et techniques de chaque ZAC.
  • Réaliser une étude E+C- en conception et d’une mise à jour sur la base du dossier des ouvrages exécutés (DOE).
  • Mettre en location la maison réalisée sur une durée minimale de 3 ans et maximale de 6 ans pour avoir un retour d’usages significatif.

 

 

Après le lancement de l'AMI, un accompagnement et un suivi sous contrôle de Territoires

L’AMI permettant d’expérimenter les solutions innovantes à la recherche de la maison individuelle performante consiste pour les constructeurs lauréats à réaliser et remettre à Territoires, avant le dépôt du permis de construire :

  • Une estimation des paramètres environnementaux,
  • Un calcul du label E+ C-, dédié à la valorisation de ces deux objectifs : Énergie + Carbone -
  • Une estimation annuelle des consommations et charges énergétiques de la maison sur l’ensemble des usages chauffage, eau chaude sanitaire (ECS), ventilation, auxiliaires s’il y en a et toute l’électricité spécifique d’un ménage standard (luminaires, appareils de cuisson, équipements ménagers, prises de courant, etc.) comprenant :
    • Une estimation des consommations énergétiques avec le détail par usage
    • Une estimation de la production d’énergie renouvelable le cas échéant
    • Les coûts globaux de la facture énergétique du ménage attendus avec le détail des consommations, abonnements et entretien.

Afin de soutenir les constructeurs dans cette démarche, Territoires à fait appel au bureau d’études Ty eco2, l’assistant dans la manière d’analyser et contrôler les projets du point de vue de la performance énergétique et environnementale en amont du permis de construire, à réception du chantier, et organiser le suivi des consommations réelles des logements sur deux années en partenariat avec les constructeurs.

Chacun des constructeurs est donc accompagné sur l’adéquation et la véracité des calculs nécessaires et conformes aux engagements pris lors de la candidature. Il s’agit de contrôler le calcul E+ C-, l’estimatif des consommations réelles et les paramètres environnementaux en proposant des pistes d’optimisation si nécessaire.

Le suivi continuera ensuite :

  • A réception du chantier afin de s’assurer de la mise en œuvre des principes constructifs et équipements attendus,
  • A l’accueil des locataires par l’accompagnement par les constructeurs des ménages au « bon usage » de leurs équipements dans la maison afin que la performance énergétique soit au rendez-vous,
  • A l’usage de la maison, vérifiant la performance réelle de la maison sur deux années consécutives afin de confirmer les consommations énergétiques attendues ou d’établir au besoin des actions correctives en cas de dérives des consommations observées.

Les constructeurs Maisons Demeurance et Trecobat commencent la construction de leur maison individuelle performante

Place au concret : le début des constructions a été lancé pour deux chantiers de maisons : la « Villa Alleio » de Trecobat, à Laillé et la « maison performante » de Maisons Demeurance, à Chavagne.

 

A Chavagne, une maison à haute performance énergétique.

Maisons Demeurance utilise un mode constructif privilégiant les matériaux biosourcés (béton bas carbone, fibre de bois) pour une maison à haute performance énergétique. L'utilisation de matériaux issus de la matière organique renouvelable améliore le confort et la qualité de l'air interne de la construction. Les bétons utilisés sont bas carbones et intègrent aussi des granulats recyclés. Pour cette maison de 104.01m² habitables, sur deux étages, l’utilisation se porte sur du béton bas carbone pour le gros œuvre.

Les équipements de la maison répondent à deux objectifs principaux :

  • La gestion optimale de la qualité de l’air intérieur,
  • La gestion des panneaux photovoltaïques avec une autoconsommation de 70% en lien avec un système de domotique.

Une pompe à chaleur est également installée prévoyant un préchauffage de l’eau chaude sanitaire par un échangeur sur eaux grises évacuées.  L’ensemble des techniques utilisées et partenaires sont consultables ici : https://www.maisons-demeurance.com/maison-performante-chavagne/

Le chantier a débuté en avril 2022 qui devra permettre une livraison de la maison à la fin de l’année.

maison demeurance
lafarge

© Maisons Demeurance & Aurélien Marquot / Lafarge

A Laillé, une maison à ossature bois.

Trecobat fera usage de matériaux biosourcés tels que le bois pour l’ossature de la maison qui sera préfabriquée dans une usine locale ainsi que la fibre de bois pour l’isolation. Le constructeur s’engage également sur la qualité de l’air et des prestations intérieures et extérieures de la maison. La maison est baptisée "Villa Alleio" en référence à la commune dans laquelle elle se situe : Laillé.

Le bois, isolant naturel, permettra de maintenir la chaleur à l’intérieur. De ce fait, les dépenses liées au chauffage seront moindres qu’une maison traditionnelle. L’ossature sera ensuite recouverte par de l’enduit au rez-de-chaussée et par un bardage bois « Douglas » à l’étage. La construction a également débuté en avril et sa livraison est prévue pour le 1er semestre 2023.

© Trecobat