13 février 2024

Chargé·e de médiation opérationnelle

CDI Territoires

CONTEXTE

Acteur de référence du développement urbain de la Métropole rennaise, TERRITOIRES est un ensemble de trois EPL (la SEM Territoires & Développement, la SPLA Territoires Publics et la SPLA ViaSilva) qui partagent les mêmes moyens humains et matériels. Territoires intervient sur de nombreux et ambitieux projets des communes de l’agglomération (habitat, commerces, activités, construction d’équipements publics, assistance à Maîtrise d’ouvrage).

 

Projet métropolitain situé sur les communes de Rennes et de Saint-Jacques de la Lande, le quartier de La Courrouze invente un nouveau territoire urbain. Initié dans les années 2000, son aménagement se poursuivra jusqu'à l'horizon 2030. A terme, il accueillera 11 000 habitants et 5 000 nouveaux emplois.

La concertation des usagers fait partie de l’ADN du projet dans sa mise en œuvre. Parmi les différents secteurs de la Courrouze, la libération du site des « Halles en commun » a été l’opportunité de disposer d’un site d’expérimentation d’urbanisme transitoire. Lauréat des Démonstrateurs de la Ville Durable France 2030 depuis 2022 et accueillant une vingtaine de structures depuis près d’un an, les Halles en Commun se trouvent actuellement dans une phase de projets et d’expérimentations.

POSITIONNEMENT ET FONCTIONS PRINCIPALES

Rattaché·e à l’équipe de La Courrouze, le poste de Chargé·e de médiation opérationnelle comprend un volet d’urbanisme transitoire sur les Halles en commun, placé sous la responsabilité du Chef de projets. Il-elle pourra intervenir sur d’autres opérations portées par Territoires Rennes.

 

fonction

Sous la responsabilité du Chef de projets, le-la Chargé·e de médiation opérationnelle :

  • assure le rôle d’accueil et d’animation auprès du grand public (habitants, riverains, commerçants, occupants des Halles en Commun, associations, élève...). Ce rôle d’accueil au sens large est essentiel car il légitime et renforce l’action du médiateur.
  • réalise la gestion de site de l’opération de la Courrouze (bâtiments et espaces publics). Il.elle coordonnent les interventions des acteurs de terrain qui concourent ensemble à la qualité du cadre de vie offert aux usagers. Cette Gestion de Proximité se concrétise ainsi par des actes de gestion liés à la mise à disposition, l’entretien et la maintenance des immeubles et des espaces publics propriété de Territoires.
  • coordonne les actions de communication de proximité et de concertation du projet, en étroite collaboration avec les responsables d’opération et le service communication. Il.elle assure la médiation auprès des usagers et coordonne les démarches de concertation.

 

principales activités

Assurer la Gestion de Proximité

Sur le projet de La Courrouze, Territoires est propriétaire et gestionnaire de plusieurs bâtiments (Pavillon, Halles en Commun représentant 5 bâtiments, 20 associations et entreprises occupantes, sur environ 5 000 m²) et des espaces publics tant qu’ils ne sont pas rétrocédés à la collectivité (dont une place accueillant un marché). Le-la chargé·e de médiation opérationnelle réalise la gestion locative et technique de ces espaces.

  • Gestion urbaine de proximité des espaces publics : veiller à la bonne tenue des chantiers, en reportant les dysfonctionnements aux responsables d’opérations,
  • Gestion technique des sites en lien avec le responsable d’opération selon l’importance des travaux (réseaux, entretiens, petits travaux, aménagements provisoires…)
  • Garantir le bon fonctionnement et la mise en place des contrats de télécommunication, de sécurité incendie, de télésurveillance, de propreté…
  • Contrôle et suivi de la gestion locative par la mise en place des baux ou conventions d’occupation temporaire, établissement des états des lieux, …

 

Accueillir et animer le quartier

Le-la chargé·e de médiation opérationnelle joue un rôle central dans l’animation du/des sites en coordonnant et facilitant l’émergence de projets participants à la fabrique de l’opération d’aménagement. 

  • Facilitation de l’implication des structures du quartier (centre social, écoles…) dans le projet en animant cette communauté de partenaires autour de projets concrets  
  • Mettre en place une dynamique collective par la coordination et/ou l’organisation de temps collectifs de vie tant sur le projet urbain que sur le projet des Halles en commun.
  • Accompagner les porteurs de projets visant à dynamiser la vie de quartier souhaitant développer une activité, un atelier, un événement ouvert au public au Pavillon ou aux Halles en commun (mise en réseaux, appui logistique et relais de la communication)
  • Programmer des expositions artistiques, culturelles valorisant l’opération ou permettant d’assurer l’attractivité et la visibilité de l’opération au sein du Pavillon, des Halles en commun ou sur l’espace public.

 

Coordonner les démarches de concertation

Le-la chargé·e de médiation opérationnelle coordonne les démarches de concertations en cohérence avec son positionnement d’accueil et d’animation du site.

  • Définir la programmation, les objectifs, le budget des différentes démarches en lien avec le chef de projet,
  • Coordonner le bon suivi de la démarche (budget, matériel, RH, évaluation…),
  • Assurer la mobilisation et l’implication des acteurs usagers de l’opération dans la démarche à travers la création d’un réseau multi partenarial (habitants, associations, commerçants, entreprises, services sociaux, directions de quartier et services de la ville …),

 

Coordonner les actions de communication de proximité

En lien avec le service Communication de la société, le.la chargé.e de médiation opérationnelle assure la production des contenus pour la communication grand public, de proximité :

  • Rédiger et produire des contenus simples (texte, image, mise en page, publications…) et suivre les prestataires dans la mise au point des supports de communication plus complexes (journaux, panneaux, expositions, flyers...),
  • Gérer les sites Internet et les réseaux sociaux (groupe Facebook et pages Instagram),
  • Assurer le référencement et l’alimentation des contenus (suivi photographique, vidéos, rédaction, revue de presse…) de l’opération d’aménagement.

 

PROFIL

Le-la Chargé·e de médiation opérationnelle doit posséder les bases relatives au contexte des SEM, SPL, SPLA, à la culture de l’économie mixte, à la gestion des marchés, au déroulement opérationnel d’un projet urbain. Il.elle doit être en mesure d’acquérir la connaissance d’une opération aménagement étendue et de ses multiples interfaces et de son phasage général. Il.elle doit également maîtriser les problématiques de médiation et les démarches de concertation.

 

Pré requis – formation initiale

Formation supérieure spécialisée en développement social et urbain, aménagement, urbanisme culturel… et/ou expérience significative en médiation, en milieu associatif.

 

Compétences attendues

  • Sensibilité à l’aménagement urbain, aux aspects techniques d’une opération d’aménagement.
  • Connaissance en marchés publics et gestion immobilière
  • Connaissance des outils de communication

 

Aptitudes, motivations et comportements professionnels attendus

  • Grandes capacités relationnelles : sens de l’écoute, compréhension des enjeux,
  • Esprit d’équipe,
  • Capacités de médiation, maitrise des situations de conflit,
  • Capacités rédactionnelles,
  • Dynamisme, ouverture d’esprit,
  • Souplesse, adaptabilité,
  • Rigueur et méthode.
  • Sens de l’intérêt général
  • Loyauté

 

Poste à pourvoir en CDI dès que possible

Statut : selon qualification

Rémunération selon expérience

 

Avantages sociaux : Titres restaurant, forfait mobilité durable (remboursement 50 % abonnement transport/indemnité Kilométrique vélo), mutuelle (frais de santé), Épargne salariale

 

Merci d'adresser via le formulaire ci-dessous :

Candidatez
(format demandé: doc, docx, pdf, rtf, txt, jpg, jpeg, png)
(format demandé: doc, docx, pdf, rtf, txt, jpg, jpeg, png)
* champs obligatoires