23 mars 2022 ST-SULPICE-LA-FORÊT - LE SECTEUR CENTRE-BOURG LAURÉAT DE L’AMI « DÉMONSTRATEURS DE LA VILLE DURABLE » (PIA 4)
Croquis d’ambiance de la future place du village © Johanne San architectes & urbanistes
Projets
Partager

Candidature portée par la commune de Saint-Sulpice-la-Forêt et co-élaborée avec Territoires Publics, le secteur centre-bourg de l’opération « L’orée de la forêt » est lauréat de la deuxième vague d’investissements de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Démonstrateurs de la ville durable » lancé par les Ministères du Logement et de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales dans le cadre du 4ème Programme d’investissements d’avenir (PIA).  

La fabrique d’un village métropolitain

Petite commune de 1 500 habitants située en deuxième couronne de la métropole rennaise, Saint-Sulpice-la-Forêt étonne et ambitionne.

 

Ici, l’enjeu urbain repose sur la question suivante : comment faire cité tout en s’inscrivant dans une dynamique métropolitaine portée par l’évolution des modes de vie (développement du télétravail, changement des habitudes de consommation, mobilité durable, etc.) ?

Le projet multisites « L’orée de la forêt » entend apporter une réponse à ces enjeux. Basée sur les notions de frugalité et d’innovation, l’opération confiée à Territoires Publics vise la réalisation de 370 logements et la revitalisation du centre-bourg de la commune par la réintégration d’une pluralité de fonctions portée par le développement d’activités commerciales et tertiaires autour des bâtiments et équipements existants.

 

À la croisée entre renouvellement urbain et mobilisation mesurée du foncier, l’opération porte ainsi de fortes ambitions, tant sur les enjeux de la transition énergétique que de la citoyenneté. Sobriété foncière, conservation et valorisation du patrimoine bâti et paysager, innovations techniques, production d’énergie renouvelable, intensification et diversification des usages en centre-bourg, mise en réseau et participation citoyenne…

Le PIA, une ressource mobilisée sur le secteur centre-bourg 

Logo france 2030

L'AMI " Démonstrateurs de la ville durable " vise la création d'un réseau national de démonstrateurs, à l'échelle d'îlots ou de quartiers, illustrant la diversité des solutions possibles pour répondre aux défis de la transition écologique et du développement durable des espaces urbains français.

 

Les financements alloués par le PIA au projet urbain de Saint-Sulpice-la-Forêt permettront d’accompagner notamment les études et la réalisation de la partie centre-bourg.

Ils visent plus particulièrement les objectifs suivants :

  • Approfondir la connaissance du site et des bâtiments conservés qui feront l’objet de rénovation énergétique et de transformation de leurs usages ;
  • Déterminer les conditions et les moyens de produire de l’énergie renouvelable à l’échelle du quartier et des bâtiments ;
  • Rendre possible la construction de bâtiments neufs en terre crue porteuse (R+1 et R+2) et la mise en œuvre de matériaux biosourcés pour réaffirmer l’identité patrimoniale du village ;
  • S’appuyer sur les acteurs du territoire pour mettre au point des montages garantissant une mixité (logement, activité commerciale, tertiaire, ateliers, espaces partagés, culture et associatif) dans des bâtiments de petite échelle ;
  • S’inscrire dans une démarche itérative et participative avec les habitants pour « créer du commun ».

Un projet porté par une dynamique citoyenne et partenariale

En 2016, la municipalité engage une démarche de construction d’un projet urbain participatif, « Saint-Sulpice 2035 », dans l’objectif d’intégrer le plus tôt possible les habitants au partage du diagnostic urbain de la commune et à la réflexion autour des enjeux auxquels elle doit faire face.

 

Cette démarche menée durant 2 ans a permis d’ouvrir un véritable espace d'expression et d'appropriation du sujet par les habitants et élus de la commune. Cette dynamique participative s’est poursuivie depuis 2019 dans le cadre des études préalables et a nourri l’élaboration de la ZAC dont le dossier de création a été approuvé par le Conseil Municipal en juin 2021.

 

D’autres acteurs (institutionnels, réseau local et régional autour du partage d’expériences sur le développement durable et l’écoconstruction, associations locales) seront impliqués tout au long du projet :

  • Rennes Métropole
  • L’IAUR (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes)
  • La SEM Energ’IV
  • Bruded
  • Acroterre
  • Le collectif des terreux armoricains
  • Le Guibra (bar / restaurant)
  • L’Association Socio-Culturelle de la commune

 

Découvrir la page projet

 

Crédits iconographiques : Johanne San architectes & urbanistes