DÉCOUVREZ LES LAURÉATS DE L’AMI MAISONS PERFORMANTES

16 Octobre 2019

En Juillet dernier Territoires, en partenariat avec Rennes Métropole et huit communes de la métropole, lançait un appel à manifestation d’intérêt pour donner l’opportunité aux professionnels de la construction d’expérimenter et de mettre en avant leurs solutions de maison individuelle à très faible consommation énergétique, voire à énergie positive. L’objectif ? Anticiper la future réglementation thermique et environnementale (expérimentation E+ C-).

Cette démarche s’intègre dans une logique globale de développement durable et de prise en compte des enjeux liés au réchauffement climatique et s’articule avec les orientations du Programme Local de l’Habitat (PLH) et du Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) de Rennes Métropole.

Sur les 10 terrains à bâtir proposé par Territoires, 7 projets pourront d’ores et déjà voir le jour sur 6 des communes de la métropole participant à l’expérimentation.

Rappel des invariants du projet

  • - Proposer une solution de maison individuelle à très faible consommation énergétique voire à haute performance environnementale ;
  • - Respecter le prix de cession du terrain fixé par Territoires ;
  • - Respecter le cahier des prescriptions architecturales et techniques de chaque ZAC ;
  • - Réaliser une étude E+C- en conception (Énergie positive & Réduction Carbonne, en savoir plus)
  • - Mettre en location la maison réalisée sur une durée minimale de 3 ans et maximale de 6 ans pour avoir un retour d’usages significatif.

 

Référentiel du niveau de performance énergetique E+C-

Les lauréats de l’AMI

Découvrez ci-dessous les lauréats de l’AMI et les communes sur lesquelles leurs projets seront réalisés.

VERN-SUR-SEICHE – LES HAUTES PERRIÈRES

B3 Ecodesign propose une maison en conteneurs maritimes en fin de vie recyclés et l’utilisation de matériaux bio-sourcés (bois et ouate de cellulose) avec un objectif de performance énergétique E3 C2.

 

 

NOUVOITOU – LA LANDE

Terra Architecteurs réalisera une maison en matériaux locaux et biosourcés. Le confort thermique sera renforcé en hiver grâce à l'usage de la paille en isolation et en été grâce à l'inerte de la terre crue. L'objectif de performance énergétique est E2C2. Les énergies renouvelables comme le solaire et le bois sont privilégiés avec un chauffe eau solaire et un poêle.

 

 

CORPS-NUDS – LES GRANDS-SILLONS

Maison Passive de Bretagne concevra deux maisons mitoyennes avec un objectif énergétique E4 C2 et l’obtention du label « Maison Passive France ». L’ensemble des éléments utilisés seront certifiés passifs. La qualité de l’air fera également l’objet d’une attention particulière tout comme la production d’énergie grâce à des panneaux hybrides. 

 

 

ORGÈRES – LES PRAIRIES D’ORGÈRES

Pour finir, Maisons de l’Avenir réalisera une maison en ossature bois et prévoit l’emploi de matériaux biosourcés (revêtement linoléum, isolation laine de bois) ainsi que l’installation de  panneaux photovoltaïques. Objectif de performance : E4 C2.

 

 

CHAVAGNE – LA TOUCHE

Maisons Demeurance utilisera un mode constructif privilégiant les matériaux biosourcés (béton bas carbone, laine de bois, ouate de cellulose) pour une maison à haute performance énergétique avec l’ambition d’atteindre le niveau E3 C1. Une pompe à chaleur prévoyant un préchauffage de l’eau chaude sanitaire par un échangeur sur eaux grises* évacuées sera installé.

*eaux provenant de la douche, bain, lave-linge ou cuisine

 

LAILLÉ – LA TOUCHE

Trecobat fera usage de matériaux biosourcés tels que le bois pour l’ossature de la maison qui sera préfabriquée dans une usine locale ainsi que la fibre de bois pour l’isolation. Le constructeur s’engage également sur la qualité de l’air et des prestations intérieures et extérieures de la maison.

 

 

Quelques éléments clés des candidatures 

Les projets sélectionnés visent un niveau de performance énergétique des maisons comprit entre E2C1 et E4C2 .

Une diversité de dispositifs techniques ont été proposés tels que des panneaux solaires photovoltaïques, pompes à chaleur, chauffe-eau solaire individuel, cuve de récupération des eaux de pluie, VMC à double flux, etc.

Concernant les modes constructifs, ils sont eux aussi variés avec l’utilisation de matériaux et isolants bio-sourcés variés tels que le bois et la laine de bois, la ouate de cellulose, la paille ou encore la terre crue.

Enfin, les constructeurs réaliseront le suivi des consommations en grande majorité par domotique (TY Watt, TY DOM, NIKO HOME CONTROL)

 

Rendez-vous début 2020 pour découvrir plus en détail

chacun des projets des lauréats retenus sur ces six communes de la métropole.